UFC-Que Choisir d'Aix en Provence

ENERGIE/ENVIRONNEMENT

Gaz et électricité. Vos questions, nos réponses

Fini le temps du monopole d’EDF sur l’électricité et de celui de Gaz de France sur le gaz, l’ouverture à la concurrence a tout chamboulé. Gaz de France n’existe plus, et depuis déjà dix ans, on peut choisir son fournisseur d’énergie. Les tarifs réglementés cohabitent avec les prix de marché librement fixés… Pas facile de s’y retrouver. Que Choisirfait le point.

SOMMAIRE

LES TARIFS

Pourquoi peut-on payer le gaz et l’électricité à des prix différents ?

Jusqu’en 2007 c’était simple, on ne se posait pas de questions, seul le tarif réglementé existait, que ce soit pour le gaz ou l’électricité.

Mais le marché des particuliers s’est ouvert à la concurrence le 1er juillet 2007 et depuis, les tarifs réglementés coexistent avec les prix de marché fixés librement par chaque fournisseur d’énergie.

Qu’est-ce que le tarif réglementé ?

Le tarif réglementé est un tarif fixé par les pouvoirs publics, les opérateurs historiques en détiennent le monopole.

Seul EDF peut vendre l’électricité au tarif réglementé, et pour le gaz c’est seulement Engie (ex-GDF Suez). Il existe néanmoins quelques exceptions locales, là où EDF, et à l’époque d’avant la concurrence Gaz de France, n’ont jamais été présents. Ce sont alors les fournisseurs historiques locaux qui détiennent le monopole des tarifs réglementés.

Le prix fixe est un prix de marché librement fixé par chaque fournisseur d’énergie. Quand un fournisseur fait plusieurs offres sur le gaz ou sur l’électricité, il peut y avoir des prix différents pour chaque offre.

Lire la suite sur Que Choisir.org publiée par Elisabeth Chesnais