UFC-Que Choisir d'Aix-en-Provence

SANTÉ

COMPLEMENTAIRES SANTE UN CONSTAT ACCABLANT

Une étude récente dresse un constat accablant des complémentaires santé

 En peu de mots : Trop chères, peu efficaces, redondantes avec l’assurance maladie 

La facture de l’assurance santé ne cesse de s’alourdir pour les ménages. 

L’analyse est sans appel : la hausse constante des tarifs ces dernières années est indéfendable et la taxe Covid imposée par l’État, avancée comme prétexte, ne couvre pas, loin de là, les substantielles économies engrangées par les complémentaires tout au long de la crise sanitaire.

NOMBREUSES INÉGALITÉS

L’inflation ne touche pas tous les foyers de la même façon : les bénéficiaires de contrats collectifs d’entreprise sont mieux protégés des hausses, quand celles et ceux qui n’ont d’autre choix que de se couvrir à titre individuel sont pleinement exposés. Entre les fonctionnaires, les personnes à la retraite, au chômage ou sous statut indépendant, 30 millions de personnes sont concernées ! Alors même que les remboursements leur sont moins favorables… C’est l’une des inégalités générées par les complémentaires, mais pas la seule : 11 millions de personnes ne sont pas couvertes ou ont besoin de l’aide de l’État pour le faire.

Les complémentaires ont collecté en 2019 38,4 milliards d’euros par an, et n’en ont reversé que 30,3 milliards sous forme de prestations. Ce qui ne les a pas empêchées de renchérir leurs tarifs. Là encore, les contrats individuels affichent les taux de redistribution les plus faibles : les prestations ne représentent parfois pas plus de 60 % des cotisations payées.

FRAIS DE GESTION ET FRAIS D’ACQUISITION

Où vont les 8 milliards de différence, s’ils ne servent pas à modérer les cotisations ? Aux frais de gestion, qui doublonnent avec ceux de l’assurance maladie, et aux frais d’acquisition, c’est-à-dire la publicité : les contrats se ressemblent tous, il faut bien se distinguer, fut-ce artificiellement.

Plus surprenant, les excédents financent aussi des investissements dans de prestigieux vignobles et des événements sportifs médiatiques…

Heureusement, aujourd’hui, les consommateurs sont moins démunis qu’avant. La résiliation à tout moment, après un an d’adhésion, est un atout considérable pour se défaire d’un contrat dont le prix augmente trop fortement à chaque échéance.

Un conseil, avant de vous engager avec une mutuelle, souvent au cours d’un démarchage téléphonique, prenez le temps de comparer avec la concurrence.

 

Commission Santé UFC Que Choisir Aix en Provence